Rechercher

Démystifions un peu l’hypnose !

Dernière mise à jour : 6 févr. 2020

Créez un sous-titre de post de blog qui résume en quelques phrases claires et concises le contenu de votre post et qui motivera vos lecteurs à continuer à lire.



Ma mère m’a prêté ce livre il y a un peu plus d’une année mais je m’étais mis en tête que toutes les lectures qui ne concernaient pas mon activité professionnelle seraient une perte de temps. C’était sans compter sur ces petites leçons que la vie parsème sur notre chemin. J’ai lu ce livre en trois jours. Non seulement il m’a servi de base pour cet article, en plus il m’a rappelé que l’inspiration pouvait se trouver n’importe où, même dans un roman ou une série télé.


CL'hypnose, arme d'interrogation militaire?

Dans ce roman inspiré de faits réels, il est question de tests secrets effectués en laboratoire par les russes et les américains durant la guerre froide.

Le but était d’utiliser l’hypnose associée a un dérivé du LSD comme arme d’interrogation militaire !! Pas étonnant avec ce genre d’histoires que l’hypnose effraie ! Ajouté à cela les émissions d’hypnose à la télévision qui vous font croire que le sujet perd totalement tout contrôle, je comprends les réticences de certains.


Alors, si on démystifiait un peu...


En premier lieu, lors de la séance d’hypnose vous êtes « conscient », vous entendez tout ce qui se passe. Lorsqu’à la télé vous voyez des sujets qui s’effondrent couchés par terre au moment où on les touche, ces personnes ne sont pas « inconscientes », elles sont juste couchées par terre (plus ou moins contre leur volonté) mais elles se rendent compte de tout ce qui se passe autour. De plus, je sais pas si vous avez remarqué, mais ce sont toujours les mêmes invités. Des sujets ultra réceptifs qui ont établi une relation de confiance avec le grand hypnotiseur. Leur réceptivité est augmentée par le fait qu’ils font partie du spectacle et leur empathie envers l’hypnotiseur à qui ils ne voudraient pas mettre un vent devant des millions de téléspectateurs.


Protégé par votre inconscient

votre propre inconscient va flairer l’arnaque directement et vous protéger

Donc première peur majeure, un hypnothérapeute ne pourra pas vous faire vider votre compte en banque et lui verser la totalité juste parce qu’il vous l’a suggéré en séance (ce serait un sacré ripoux entre nous), votre propre inconscient va flairer l’arnaque directement et vous protéger. Même si en sortant de chez lui vous y songez vaguement, votre instinct protecteur va rapidement prendre le dessus et vous en empêcher car ça va à l’encontre de votre envie profonde.


Une autre peur qui revient, c’est de dire des choses qu’on ne voulait pas dire. Toutefois rien ne vous oblige à parler pendant la séance, certaines personnes sont loquaces, mais moi pas par exemple, je ne pipe pas un mot, tout au mieux un espèce de grommellement. Par contre une fois sortie de l’état d’hypnose je debriefe tout ce que j’ai vu avec la thérapeute et à ce moment-là, le choix de raconter ou pas reste le mien.


Encore un mythe...

"Pas tout le monde est réceptif"

Au fait tout le monde est réceptif, bien-sûr à des degrés différents, vous aurez des personnes qui ont besoin de beaucoup temps pour entrer en état d’hypnose et atteindre les premiers paliers (les moins profonds) avec lesquels on peut déjà très bien travailler. D’autres plus rares qui vont atteindre les derniers paliers sur un simple toucher du front. Paradoxalement, les personnes qui pensent être le moins réceptives sont souvent celles qui justement le sont le plus. L’essentiel est l’envie d’essayer et de se sentir en confiance avec le thérapeute.


Si vous faites partie des gens à qui l’hypnose n’inspire pas confiance, n’hésitez pas à me faire part de vos questions. Je répondrai avec grand plaisir par e-mail ou message, voire même à travers un prochain article.


24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout